Jouer contre le chrono et autres challenges

Quelques nouveautés dans le système de jeu autour d’Iperiago et de ses parcours thématiques : d’abord, réclamée par plusieurs utilisateurs, la possibilité de jouer seul contre le chronomètre, et non seulement à plusieurs. Ce défi « solo » reprend le même principe qu’un défi à plusieurs : réaliser un jeu de piste Iperiago le plus vite possible, en débloquant le plus d’étapes cachées possibles du parcours. La seule différence est qu’il n’est plus nécessaire, bien sûr, d’attendre la confirmation des adversaires : le défi démarre tout de suite et le bonus de temps (d’autant plus élevé que le temps réalisé pour terminer le jeu de piste est faible) vous est attribué en plus des points liés au déblocage d’étapes cachées.

Iperiago - Défi solo

Le défi solo peut aussi être réalisé, pourquoi pas, depuis son fauteuil, chez soi, autour de parcours qui s’y prêtent (sans trop dévoiler, la totalité de nos jeux de piste à Paris peuvent être réalisés sans être sur place, mêmes lorsqu’ils comportent des énigmes dont la résolution est visuelle – à condition, bien sûr, de savoir bien chercher sur Internet… Mais chut !).

Par ailleurs, nous avons aussi mis en place d’autres mécanismes d’attribution de points pour rendre encore plus amusante l’utilisation du site. Les actions concernées vont par ailleurs vous permettre de débloquer de nouveaux badges spécifiques. De quoi s’agit-il ? De placer certains lieux ou parcours parmi vos favoris, de les noter, de déposer des photos localisées ou encore de déclarer suivre ou vouloir suivre des parcours sur Facebook, d’organiser des défis (à plusieurs) allant à terme… Tous les détails.

Iperiago - Trophées

L’interface utilisateur, enfin, a été améliorée pour mieux profiter de ce système de jeu mis à jour, qui reste toutefois largement facultatif pour celles et ceux qui souhaitent simplement utiliser Iperiago pour de bonnes idées de balades !

Iperiago - ScoreIperiago - Notifications

Share Button

19. mars 2014 par iperiago
Catégories: Parcours touristiques | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *