L’interface de création d’un parcours

Hier, nous évoquions le challenge que constituait la mise à disposition d’un outil simple pour la création d’un parcours par un utilisateur. Le premier défi était de limiter au maximum les opérations nécessaires. Ainsi, nous sommes parvenus à restreindre le processus de création à deux écrans dans le cas normal, trois dans certains cas particuliers, et parfois même un seul dans certains autres !

Création d'un parcours Iperiago

Création d’un parcours Iperiago

Le cas « normal ». Il s’agit d’une création de parcours à partir d’étapes (des lieux de toute sorte) déjà existantes dans notre base.

Dans ce cas, l’utilisateur doit :

  • Renseigner les caractéristiques de son parcours (son nom et sa durée – seuls élements obligatoires – et, de manière facultative mais bien sûr fortement encouragée, sa description et quelques explications sur le trajet).
  • Dans le même écran, sélectionner et ordonner les étapes.
  • S’il le souhaite (là encore, c’est mieux mais pas indispensable), procéder au tracé du parcours

La sélection et l’ordonnancement des étapes s’effectue, nous l’espérons, le plus simplement possible. La vidéo qui suit en illustre l’ergonomie. Un mécanisme « d’autocomplétion » permet de trouver un nom d’étape en tapant quelques lettres qui le composent (pas forcément les premières) et il est ensuite possible de déterminer l’ordre par simple « glisser-déposer ».

Une fois ceci fait, on bascule sur une carte où sont placées les différentes étapes : place au dessin maintenant ! Le plus gros défi était sans doute de proposer à l’utilisateur de tracer lui-même son parcours sur une véritable carte, à n’importe quelle échelle (on peut faire varier, à n’importe quel moment, le niveau de zoom). L’outil devait être pratique et ne devait nécessiter quasiment aucune « compétence ». Nous basant sur le formidable logiciel cartographique OpenLayers, nous avons bâti ce dont la vidéo suivante effectue la démonstration : plutôt qu’un long discours, nous vous laissons juger.

Le cas « particulier ». Il s’agit du cas où l’utilisateur, avant de créer son parcours, désire créer des étapes qui ne figurent pas déjà dans notre base. Intervient alors un 3e écran, encore plus simple, pour soumettre un lieu. Si le seul champ obligatoire est un nom, on s’apercevra qu’un élément de localisation géographique s’avère évidemment indispensable pour aller plus loin. L’utilisateur a deux options, qui parfois se complètent, de ce point de vue : soit il renseigne une adresse et notre système en déduit les coordonnées géographiques du mieux qu’il puisse (ce n’est pas toujours parfait, mais très souvent juste quand même), soit il positionne précisément un lieu sur une carte, et nous déduisons l’adresse (là encore, du mieux possible : dans ce sens, il y a plus d’erreurs, d’où la possibilité laissée à l’utilisateur de conserver une adresse préalablement renseignée).

Iperiago : pointage de la position d'un lieu

Iperiago : pointage de la position d’un lieu

La modération. Nous effectuons une modération dite « a priori », c’est à dire que rien n’est publié sans que notre équipe n’ait examiné le contenu. Nous nous réservons ainsi le droit de corriger d’éventuelles fautes d’orthographes, d’apporter quelques retouches ou complément dans le but unique d’améliorer la contribution – en contrepartie, nous nous engageons à modérer vite. Dans le cas d’une soumission de parcours comportant de nouveaux lieux, il est donc nécessaire de procéder en deux temps : créer et soumettre les lieux et attendre leur modération, puis créer le parcours à partir de ces lieux, et peut-être d’autres, et attendre la modération du parcours.

Iperiago : lieu en cours de modération

Iperiago : lieu en cours de modération

Nous accordons toutefois une grande importance à la confiance et à la fidélité : aussi, si un contributeur a effectué plusieurs soumissions « prêtes à être publiées », nous lui accorderons le droit de publier directement, sans modération, ses contributions futures.

Et les lieux « commerciaux » ? Ce sujet mérite un post à part entière. A suivre !

Share Button

28. février 2013 par iperiago
Catégories: Parcours touristiques | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *