Partager en direct son parcours

L’un des objectifs d’Iperiago est la découverte. Découverte de nouvelles façons d’aborder une ville, un quartier, n’importe quelle zone géographique du reste. La possibilité de créer soi-même ses propres parcours est un moyen de pousser cette logique au maximum, l’idée étant que tous, localement, sommes les mieux placés pour faire découvrir notre environnement immédiat.

Une autre possibilité intéressante est l’interaction avec un parcours existant, en réseau. Notre approche a été de s’appuyer sur Facebook, bien sûr, mais aussi de permettre la dépose localisée de photos, de manière publique ou privée, au choix, directement sur Iperiago.

Dépose de photo utilisateur

Dépose de photo utilisateur

Partager des photos. Le principe est simple : outre la dépose de photos dans les parcours ou les lieux que vous créez, vous pouvez déposer des photos au sein de n’importe quel parcours, à l’endroit où vous vous trouvez actuellement. L’usage le plus naturel est donc d’utiliser Iperiago sur son smartphone (ou sa tablette), tout en réalisant « en vrai » le parcours. Une fois identifié (la fonction est réservée aux membres, mais devenir membre est gratuit) et repéré (démarche volontaire de l’utilisateur) en cliquant sur le bouton correspondant, en bas à droite, de la carte,

Une carte Iperiago avec le bouton ME REPERER

Une carte Iperiago avec le bouton ME REPERER

alors il est possible de déposer une photo (existante ou prise sur le vif avec votre smartphone), et de la rendre, optionnellement, publique (visible par tous) et/ou de la partager également sur Facebook sous forme d’une publication sur votre mur (une boite de dialogue Facebook s’affiche alors, vous proposant d’accompagner ceci d’un petit message – et au préalable, si vous ne l’êtes pas déjà, de vous connecter). Nous conseillons de ne rendre publiques que les photos où ne figurent pas de proches ou tout autre élément destiné à rester privé. Nous encourageons à rendre publique les photos qui apporte une solution visuelle à l’une de nos énigmes, par exemple.

Une fois la photo déposée, elle s’affichera immédiatement et sera repérée par une petite icône « appareil photo » sur la carte. Cette icône ne sera visible que par vous si la photo est privée, par tous les utilisateurs sinon.Pour éviter un embouteillage sur la carte, nous avons mis en place un bouton (situé en haut à droite) pour désactiver ou réactiver l’affichage des photos des utilisateurs, ainsi qu’un système de regroupement des photos proches En pratique, si 5 photos, par exemple, sont déposées à des endroits très proches les uns des autres, elles ne seront naturellement représentées que par une seule icône (selon le niveau de zoom de la carte), qui, au clic, affichera un diaporama.

Repérage des photos des utilisateurs sur la carte

Repérage des photos des utilisateurs sur la carte

Un utilisateur gère ensuite ses photos (suppression, changement de statut – public ou privé) via sa page de profil, onglet « Photos ».

Partager sur Facebook. Le partage de la photo sur Facebook affiche, sur votre mur, une miniature de la photo et un rappel du parcours correspondant, assorti d’un message optionnel. Nous réfléchissons à la possibilité de déposer aussi la photo dans un album Facebook, avec bien sûr le consentement de l’utilisateur, comme toujours.

Dépose de photo / Partage Facebook

Dépose de photo / Partage Facebook

Par ailleurs, indépendamment des photos, nous avons introduit une action spécifique, sous forme d’un bouton affiché en haut de la carte et intitulé « Je suis en train de le suivre« , permettant d’indiquer à vos amis Facebook que vous êtes en train de réaliser le parcours (ou simplement en train de le suivre de manière virtuelle, depuis chez vous, afin de préparer votre balade future). Cette action nécessite votre autorisation, soit  la première fois que vous l’utilisez, soit lors de votre inscription au site via Facebook. Pour les techniciens, elle tire profit de ce que Facebook appelle « l’Open Graph » : suivre un parcours Iperiago devient une action Facebook au même titre que « J’aime » par exemple. Le résultat de cette action s’affiche dans votre journal Facebook.

Attention toutefois, tant que le site n’est accessible que par invitation, et donc fermé au grand public, ce bouton n’est logiquement pas encore disponible. Il le sera dès l’ouverture officielle du site.

Pour ceux que Facebook inquiète ou dérange, il vous est entièrement possible de profiter du site, depuis l’inscription jusqu’à la dépose de photos localisées, en évitant totalement l’interaction avec Facebook. Ne jamais accorder votre autorisation à la publication sur Facebook ne diminuera en rien les fonctionnalités disponibles et votre expérience du site, y compris dans ses fonctions de dépose et de partage.

Share Button

05. mars 2013 par iperiago
Catégories: Parcours touristiques | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *